La généralisation sur la bonne voie

18 septembre 2017

La généralisation sur la bonne voie

A l’occasion du COMOP régional du 12 septembre 2017 a été présentée la stratégie de généralisation d’eTICCS à l’échelle de la grande région. Une évolution majeure dans la vie du projet.

En introduction, Cédric Duboudin, Directeur de la Stratégie de l’ARS Bourgogne Franche-Comté aborde les faits marquants depuis le dernier COMOP.

Le 24 juillet dernier, a été mis en production le « patch » V4, dont les correctifs et les améliorations ont notamment été apportés grâce aux retours des utilisateurs. Concernant le dossier de candidature de la PTA Nord 71, dans le cadre de l’appel à projet de labellisation des PTA en région, un comité d’analyse se réunira le 19 septembre. En parallèle, une association a été créée, première étape de la constitution de la PTA permettant ainsi le regroupement des ressources et le recrutement d’un directeur.

Autres faits marquants, en septembre, la visite d’une délégation de la HAS et la participation d’eTICSS aux universités d’été de l’Agence Nationale de l’Appui à la Performance (ANAP) sur le thème des innovations organisationnelles. Le Dr Jean-Guilhem Xerri, manager responsable du programme Territoire de Soins Numérique à l’ANAP a d’ailleurs fait l’honneur de sa présence à ce présent COMOP.

Enfin, un retour sur les dernières statistiques faisait état de près de 1500 patients inscrits dans eTICSS, avec une très grande majorité de création, versus reprise de dossiers.

 

Un professionnel de la coordination des soins à la tête de la PTA Nord 71

Cyril Chaux, nouveau directeur de la PTA Nord 71, prendra ses fonctions le 18 septembre. Psychologue du travail de métier, il a intégré le réseau de santé du Val de Saône, Resoval à Mâcon, il y a 15 ans.

Il apporte des précisions sur l’actualité et les ambitions de la PTA. « La structuration de la PTA se fait de manière concomitante à la mise en place d’eTICSS. Aussi, il faut avancer dans la fédération des réseaux de santé, grâce à la constitution de la nouvelle association, et dans l’utilisation d’eTICSS comme outil central au service et en appui à la coordination des soins », déclare Cyril Chaux.

Un bureau, issu du Conseil d’Administration, a été créé le temps de constituer une gouvernance définitive qui intègrera l’ensemble des acteurs, hospitaliers et libéraux. Durant cette période transitoire, l’idée est de mener à bien la constitution de l’association, sa gouvernance en particulier, et la mise à disposition du service.

 

Une nouvelle version d’eTICSS pour de nouvelles fonctionnalités

Une 5ème version de l’outil sera mise en production fin octobre. Celle-ci répond à plussieurs objectifs : corriger les anomalies des précédentes versions, mieux satisfaire les besoins des utilisateurs, répondre à la démarche de généralisation et poursuivre le développement du périmètre fonctionnel. Concrètement, cette nouvelle version intégrera, par exemple, un module d’orientation vers la gestion de cas MAIA ainsi qu’un outil d’évaluation multidimensionnelle, des fonctionnalités de conciliation médicamenteuse, la possibilité de rejoindre un dossier Viatrajectoire ou encore l’ajout de documents hospitaliers.

 

Une dynamique de généralisation enclenchée

Comme souhaité par la Direction Générale de l’ARS Bourgogne Franche-Comté, le projet eTICSS entre dans sa phase de généralisation sur le territoire de la grande région. Capitaliser sur le projet organisationnel de la PTA Nord 71 et valoriser l’expérience du projet auprès de ses utilisateurs sont les objectifs visés par l’équipe eTICSS. Des travaux ont déjà bien avancés avec le projet PAERPA du Doubs et de la Nièvre, et le dispositif Prado. L’intégration d’eTICSS dans les logiciels des professionnels de santé, notamment Weda, est également dans une dynamique positive.

En parallèle, s’opère la recherche de financements complémentaires pour accompagner le déploiement régional. Des dossiers vont être déposés ou sont en préparation dans le cadre d’appels à projets auprès du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, pour accompagner la mise en œuvre des « Services numériques d’appui à la coordination » (SNACs), auprès du FEDER et dans le cadre de groupements candidatant au programme « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » (TIGA).

Autre étape clé dans la généralisation, la prochaine labellisation de 6 PTA couvrant la région, pour lesquelles les services eTICSS seront proposés à partir de novembre. Emeline Hamet, chargée de mission généralisation, a d’ailleurs rejoint l’équipe eTICSS à l’ARS Bourgogne Franche-Comté pour promouvoir le dispositif et rencontrer les acteurs de terrain.

« Il faut partir des opérateurs de PTA et voir avec chacun quelles sont les composantes qui doivent être utiisatrices d’eTICSS, quels sont les acteurs prioritaires, pour ensuite diffuser par capillarité. Il faut aussi repenser les instances afin que le développement des outils numériques, pour le parcours maladies chroniques, soit sous l’égide des comités stratégiques parcours », précise Cédric Duboudin.

L’ensemble de ces étapes, dont la finalité est la mise en place du dossier unique de coordination et de la plateforme numérique eTICSS sur le territoire Bourgogne Franche-Comté, aboutiront à horizon 2019.

 

Les sujets à venir

Présentation d’eTICSS aux Conseils Départementaux ainsi qu’aux infirmiers libéraux, partenaires de la PTA N71, labellisation des 6 PTA, visite d’une délégation de la région Grand Est, participation au 3è forum FHF… les prochains rendez-vous seront autant de sujets à aborder lors du prochain COMOP du 14 novembre. 

Partager l’article :

Actualités twitter

Ressources Documentaires